Système international et stabilité globale

Working Paper - LA "GUERRE DES DRONES", Introduction

Aspects stratégiques et juridiques de la « robotique sécuritaire »
Auteur: 
Hubert Fabre, docteur en droit & directeur de recherche associé à l’IERI
Date de publication: 
9/12/2013

L’utilisation des drones dans la stratégie militaire tient aux pertes subies par les avions de reconnaissance pendant le second conflit mondial. L’auteur du Petit Prince ne s’est-il abîmé dans la baie des Anges à bord d’un Lightning P-38 de reconnaissance ? Après les engins cibles des débuts, le recours aux drones tactiques s’est consolidé pendant les années 1990, puis s’est accélérée au début des années 2000 jusqu’à devenir, dans une version armée, le fer de lance des frappes de la guerre antiterroriste menée par les Etats-Unis.

Working Paper - L'APPROCHE MULTIPOLAIRE DU SYSTÈME INTERNATIONAL

Discours d'introduction au Colloque sur la lecture comparée du Livre Blanc français et des «Recommandations pour un Livre Blanc sur la Sécurité et la Défense de l'UE » - Organisé le 11 octobre 2013 à l'École militaire de Paris en partenariat avec la Revue Défense Nationale
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
17/10/2013

Les « Recommandations pour un Livre Blanc sur la Sécurité et la Défense de l'Union européenne » rédigées par la « Cellule de Réflexion Stratégique » de l'Institut Européen des Relations Internationales, ont voulu répondre à une série d'impératifs dictés par :

  1. l'Agenda institutionnel de l'UE ;

  2. la Conjoncture internationale ;

  3. la Cohésion politique ;

Working Paper - NOUVEAUX CONFLITS : GÉOSTRATÉGIE ARCTIQUE

Les incidences stratégiques du réchauffement climatique
Auteur: 
Hubert Fabre, Directeur de recherche associé à l'IERI - Docteur en Droit
Date de publication: 
30/9/2013

SOMMAIRE

1. L’EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES
La ressource halieutique
Les ressources minières
La fièvre des hydrocarbures
Mieux vaut tard que jamais
Le tourisme arctique
2. LES PROBLEMES DE DELIMITATION TERRITORIALE
La dorsale de Lomonossov
Les routes du Nord
3. LA COOPERATION CIRCUMPOLAIRE
L’avenir des populations autochtones
Les institutions de la coopération circumpolaire

************************************

La fonte de la banquise arctique offre de nouvelles perspectives en matière d’exploitation des ressources naturelles du cercle polaire : les réserves de minerais et d’hydrocarbures y seraient gigantesques et les « passages » du Nord-Est et du Nord-Ouest réduisent de plusieurs milliers de kilomètres les distances des routes maritimes parmi les plus fréquentées.

Cependant, les eaux arctiques ne sont guère hospitalières. Le climat y est extrême durant un long hiver : le thermomètre peut tomber à -50°C, les tempêtes sévissent tandis que les congères encroûtent tout. Certes, le réchauffement climatique a allongé la période d’été, mais la pleine saison de navigation maritime sur les routes du Nord demeure courte : elle ne dépasse pas trois mois. Et la fonte des glaces rend la navigation plus périlleuse à cause des icebergs. A terme, les investissements étant colossaux, les chantiers titanesques, les activités en Arctique devront être très rentables ce qui, concernant les matières premières, supposera des cours mondiaux élevés.

Malgré les obstacles techniques et un milieu hostile, l’intérêt grandissant pour cette région met aux prises de grandes puissances, parfois Etats riverains, tels que les Etats-Unis et la Russie, d’autrefois puissances commerciales, telles que la Chine (RPC) et l’Union européenne (UE). Ainsi, l’eldorado arctique constitue une zone de tensions stratégiques – et de revendications – réveillées et accentuées par le réchauffement climatique.

Aussi l’exploitation des ressources de l’Arctique dépendent de la capacité à explorer et à rentabiliser ces richesses comme de la résolution de litiges internationaux persistants en matière de délimitation territoriale. Cela signifie notamment que les puissances circumpolaires devront disposer de capacités d’administration adéquates de ces territoires y compris maritimes. En pratique, une « puissance arctique » devra être dotée de moyens de contrôle, d’assistance et d’intervention efficaces, incluant des moyens coercitifs. Enfin, s’il existe plusieurs forums de discussions et de rencontres, le cadre institutionnel régissant la coopération arctique paraît insuffisant, à court terme, pour relever les défis et en particulier les risques d’une exploitation de l’Arctique à plein rendement.

Working Paper - LA PENSÉE POLITIQUE DE MACHIAVEL DANS LA CONSTITUTION DE L'ÉTAT MODERNE

Souveraineté, sécurité et défense à l'origine de la Realpolitik
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
1/7/2013

Cet article correspond au discours prononcé par le Professeur Irnerio Seminatore lors de la soirée de clôture de l'Academia Diplomatica Europaea qui s'est tenu le 25 juin dernier, à l'Institut Italien de Culture de Bruxelles

 

***********************

 

MACHIAVEL, L'UTOPIE ET L'ÉTAT MODERNE 

La naissance de la pensée politique moderne, rationaliste et réaliste, porte le nom de Niccolò Machiavelli. Cette pensée reflète les mutations fondamentales qui transformèrent l'Europe du XVIe au XVIIIe siècle et qui ouvrirent des nouvelles prospectives à la manière par laquelle les hommes réfléchissent à la chose politique. Celle-ci est désormais une activité sécularisée inspirée par la logique des intérêts plutôt que par celle d'une vérité ou d'une valeur, métaphysique ou morale.

Elle marque l'émergence de l'État moderne, du réalisme politique et de la souveraineté absolue. Depuis Machiavel, la doctrine de l'État et la tradition du réalisme embrassent toute entière l'Histoire occidentale car elles font corps unique avec le concept moderne de souveraineté, comme soumission à une autorité absolue indivisible et inconditionnelle . C'est ce qu'on appellera plus tard la doctrine de la « Raison d'État », comme conception de la puissance internationale et interprétation calculée et rationnelle des intérêts nationaux.

La doctrine de Machiavel a un fondement idéologique et une justification prospective. Elle est empreinte de la force entraînante d'une utopie armée et de la séduction d'un dessein politique porté par le Sujet maître du politique, le Sujet Prince. Elle débouche enfin sur une théorie de la volonté et du pouvoir d'État. Or l'antinomie entre l'utopie et la realpolitik n'arrivera pas à résoudre le caractère irréconciliable de ces deux philosophies contradictoires, l'utopie comme quête idéaliste de nouveaux horizons politiques et la Realpolitik, comme rappel de la réversibilité des conquêtes humaines. En effet, toutes les révolutions se feront au nom de l'utopie et toutes les restaurations au nom du réalisme.

Working Paper - L'IDENTITÉ EUROPÉENNE DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE ET DIPLOMATIE GLOBALE

Un autre modèle de régulation internationale de la violence
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
11/4/2013

L'identité européenne de Sécurité et de défense doit être bâtie sur un autre modèle de régulation internationale de la violence et sur un nouveau modèle d'industrie militaire européenne. Le premier modèle vise une régulation stratégique qui préserve l'articulation entre dissuasion nucléaire et forces conventionnelles et donc une cohérence d'ensemble des système de défense. La deuxième concerne « les limites » des sous-équipements militaires qui menacent les bases industrielles de l'Europe et donc l'emploi graduel des forces en situation de tensions internationales urgentes et graves.

La régulation stratégique affecte l'identité et la diplomatie européenne dans la pratique de la négociation, de marchandage coercitif, surtout en cas de transgression du Traité de non prolifération nucléaire (Iran/Corée du Nord) transgressions qui portent une atteinte dangereuse à la paix mondiale. Les limites des sous équipements, influent la survie capacitaire de l'Europe et le déséquilibre entre forces conventionnelles nationales dans leur emploi en toutes les situations de prévention et de crises, régionales ou locales, de basse ou moyenne intensité (aire de déstabilisation du Moyen-Orient et d'Afrique).

Working Paper - IRAN-ISRAEL AND THE PROLIFERATING COUNTRIES

Rising Tensions and Their Regional and Global Impact
Auteur: 
Daniel Schwammenthal, Director - AJC Transatlantic Institute
Date de publication: 
3/4/2013

 MORE FOR LESS ?

The European Union reacted to the upheavals in the Arab world with a quite sensible “more for more” strategy: More political and financial support for more democratic reforms. Two weeks ago, the E3 Plus 3 tried the exact opposite approach, more for less, in their nuclear talks with Iran. While the Iranians upped the ante, announcing just ahead of the Kazakhstan negotiations that they were installing more and advanced enrichment centrifuges, the six world powers offered more sanction relief for less Iranian compliance. Tehran would no longer have to shut down its illegal underground facility in Fordow as previously demanded but merely suspend enrichment there and take steps to make it hard to resume it. The six also agreed, in another concession, that Iran could keep a small amount of 20% enriched uranium. 

Not surprisingly, Tehran struck an upbeat note, calling this "a turning point," but equally unsurprising, it did so without accepting any of the softened demands, warning instead that “there is a long distance to reach the suitable point.” All the two sides agreed to in the end was to meet yet again. Tehran won another six weeks or so during which its thousands of centrifuges can continue enriching uranium.

Working Paper - LES APPROCHES THÉORIQUES ACTUELLES: UNE LECTURE COMPARATIVE

Samuel P. Huntington et "Le choc des civilisations" ou les guerres de religion revisitées / Henry Kissinger : "Does America Need Diplomacy ?" ou la cliopolitique / Zbigniew Brzezinski : "Strategic Vision - America and the Crisis of Global Power" ou le Krigspiel pacifique
Auteur: 
Jacques Lippert
Date de publication: 
8/2/2013

Intervention

SÉMINAIRE D'initiation à la réflexion géopolitique et géostratégique,

à la philosophie de la guerre et à la sociologie des conflits

 

Mesdames, Messieurs,

L’ambition de ce séminaire est de vous inviter à la réflexion géopolitique et stratégique au regard de la théorie des relations internationales et d’une approche réaliste de celles-ci. C’est l’unique et éternel débat de la vie entre les nations: la guerre ou la paix, choisir entre l’anarchie ou la hiérarchie,accepter ou refuser l’Hegemon.

Ce choix, s’il n’est fait de façon opportune et adéquate dans le cadre des relations inter-étatiques peut signifier pour une nation, la mort au lieu de la survie. Choisir l’alliance, la coopération ou l’antagonisme, discriminer entre amis et ennemis signifie pour toute la communauté nationale : répondre à la question fondamentale d’Hamlet : "to be or not to be". Car il en va de la vie des nations, comme de celle de toute communauté humaine – famille, clan, tribu, ethnie, entreprise, États. Naître, croître, s’épanouir, se pérenniser ou disparaître par la décadence ou par l’épée. Il n’y a plus eu de Pologne entre 1792 et 1919. Les Empires naissent et disparaissent, et leur succède une ère de décomposition ou de recomposition sociale et politique dont l’Allemagne contemporaine nous en offre un exemple réussi.

Working Paper - ENERGY SECURITY

Auteur: 
Major General Giorgio Spagnol, former Director Force Readiness SHAPE - NATO
Date de publication: 
10/1/2013

FOREWORD

After the fall of the Berlin Wall, the geopolitical landscape has considerably changed with the US maintaining, for the time being, its economic and military superiority. It seems, anyway, that the world is moving towards a fundamental reshuffle of the global balance of power with the emergence of actors whose posture will eventually shape a new global order through alliances reflecting interests different from those currently dominating international politics.

Coping with and possibly managing this global transformation will have consequences for how global oil and gas supply and demand are structured. Only a few years ago, oil and gas export originated mainly from the Middle East and were transported to the trans-Atlantic areas; today, both supply and demands are much more diversified. Russia, Central Asia, West Africa and Latin America have also become significant hydrocarbons suppliers, while the economic rise of countries in Asia, particularly China and India, have diversified the demand structure for energy suppliers.

This transformation will have a direct impact on both sides of the supply and demand equation. It will increase the bargaining power of the suppliers as they find hungry new customers but, at the same time, consumers will have the opportunity to negotiate alternative deals with a number of suppliers operating outside the OPEC-pricing mechanism.

Working Paper - LA RECONFIGURATION DE L'ORDRE GLOBAL PAR LES ÉTATS-UNIS (3)

Obama One, le leadership américain et l'ordre du devenir. L'Europe, l'Amérique et le reste du monde
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
13/12/2012

Au cours de la longue transformation du système bipolaire en système multipolaire, Obama semble avoir renoncé à la logique de primauté et de leadership qui était celle de la tradition et de la culture américaines. Par le passé, la divergence entre l'Europe et les États-Unis a eu pour fondement l'idée méricaine que l'on peut triompher de l'Histoire et l'Europe a accepté, les objectifs de sécurité et la vision du système international de l'Amérique, à condition que les États-Unis ne fassent pas cavaliers seuls dans le monde.

Au lendemain de sa première élection en 2008, Obama a consacré la rupture de cette conception, par indifférence manifeste envers l'unité de l'Occident, fondée sur deux piliers aux capacités équivalentes, unité qui peut être préservée uniquement par l'exercice d'un leadership cooptatif et d'une hégémonie démocratique. Après le 11 Septembre, Brzeziński partait d'une analyse globale de la scène planétaire lui permettant de relativiser la priorité absolue accordée par Bush à la « guerre contre le terrorisme », car celle-ci lui apparaissait dénuée d'un but stratégique à long terme et d'un vrai pouvoir fédérateur. Cette guerre ne pouvait être fondée que sur un objectif conjoncturel.

Working Paper - LA RECONFIGURATION DE L'ORDRE GLOBAL PAR LES ÉTATS-UNIS (2)

Obama ou la Désillusion stratégique / Les deux doctrines de politique étrangère : Démocratique et Républicaine
Auteur: 
Jacques Lippert / Irnerio Seminatore
Date de publication: 
1/12/2012

OBAMA OU LA DESILLUSION STRATÉGIQUE

de JACQUES LIPPERT

Depuis 1986,le Congrès demande au Président des États-Unis de produire un document appelé « NATIONAL SECURITY STRATEGY OF THE UNITED STATES OF AMERICA » (en abrégé NSS). Ce document a pour but d’identifier les menaces internes ou externes pesant sur la sécurité des EU et de ses citoyens et d’orienter l’action de la National Security Agency (NSA), des Département d’État et de la Défense et des agences spécialisées,telle la CIA. Sur le plan intellectuel, ce document révèle la « Weltaanschauung » des conseillers officiels et officieux du Président.

Ainsi en septembre en 2002 la stratégie Bush, reflète la pensée d’intellectuels tels que Paul Wolfowitz et Richard Pearle et de politiques comme Dick Cheney et Donald Rumsfeld, convaincus que la démocratie représentative et l’économie de marché s’exportent par les armes : éradication des régimes-voyous-et un processus de « nation building ». En arrière-plan, on trouve les liens des Bush, Cheney et Rumsfeld avec le big business du complexe militaro-industriel.

Syndicate content