Affaires européennes

Working Paper - DE L'EURO BOUCLIER À L'EURO EN DÉTRESSE

Auteur: 
Jean-Luc Gréau. Économiste, Ancien expert de MEDEF
Date de publication: 
19/3/2012

Où en sommes-nous vraiment et où allons-nous vraiment ? L’actualité renouvelée mais toujours brûlante de la crise ouverte officiellement à la rentrée 2008 impose au pauvre commentateur de reprendre sa copie, année après année, même s’il sait ou pressent, avec beaucoup de profanes, que d’autres surprises et d’autres angoisses nous attendent dans les mois à venir, qu’il est exposé ainsi à devoir se remettre encore à l’établi, après chaque ouvrage.

Working Paper - LA BELGIQUE, TERRE D'IMMIGRATION

A propos d'une politique de migration
Auteur: 
Michel POULAIN, Irnerio SEMINATORE et Marie LABOUTIQUE
Date de publication: 
2/3/2012

Compte-rendu
Par Marie Laboutique

Lors d'une conférence du 21 février 2012 à l'Academia Diplomatica Europaea, le Professeur Michel Poulain a développé le thème de la politique d'immigration dans le contexte actuel d'une Europe, en principe, sans frontière intérieure.

Le Professeur Michel Poulain est actuellement chercheur au Centre d'étude de Gestion Démographique pour les Administrations Publiques, à l'Université Catholique de Louvain, en Belgique.

Working Paper - LA SOLIDARITÉ EUROPÉENNE À L'ÉPREUVE DE LA CRISE

Auteur: 
Konstantinos ALEXANDROPOULOS
Date de publication: 
17/8/2011

Introduction

La crise économique en Europe a mis à l’épreuve la cohésion d’une union de nature principalement économique et a testé fortement les limites de solidarité parmi ses pays-membres.

Suite à la crise financière en Grèce à la fin de 2009, l’Union européenne a du faire face pour la première fois au danger de l’effondrement économique d’un de ses membres et plus important, un des composants de la zone euro.

Working Paper - LA TUERIE D'OSLO ET SA SIGNIFICATION

Contribution à un débat - (Courrier d'été et Notes Conjoncturelles)
Auteur: 
I. Seminatore*
Date de publication: 
4/8/2011

LE CADRE HISTORIQUE ET L'ORDRE DES FAITS

Un meurtre c'est un meurtre d'où qu'il vienne et qu'elles qu'en soient les motivations.

La conscience collective se révolte au tragos et à la mort d'homme et exprime, vis à vis du sang, l'antique condamnation d'Abraham. Ce que le droit ne peut cependant décréter par lui même c'est la qualification juridique et morale du geste. Folie démentielle, acte politique, terroriste ou insurrectionnel ?

L'ordre des faits éclaire peut être l'ordre des motivations.

Depuis le 11 Septembre nous sommes en guerre contre le terrorisme, et l'offensive islamiste qui a débuté en 1979 avec le retour de l'Ajatollah Khomeini en Iran, est une vague longue, durable et déferlante.

Cette guerre n'est pas finie car l'offensive historique de l'Islam radical s'est amplifiée et a pris trois formes conjointes: politico-culturelle (inadaptations, prêches, retour au Khalifat), politico-stratégique (conflits asymétriques) et économique et sociale (immigrations incontrôlées). A l'emploi d'une violence endémique dans toutes les régions du monde s'est couplée une occupation lente, incessante et caractérisée de l'espace public des sociétés ouvertes et une utilisation abusive du « jus publicum européeum » contre l'esprit des lois des pays d'accueil. Une flagrante insoumission aux contraintes sociales, aux coutumes et aux mœurs de ces derniers, de la part des minorités ethniques, politiques et religieuses a été monnaie courante. En Europe l'inaction des gouvernements face à une immigration de peuplement et de conquête spirituelle, constituant le revers de la globalisation, a creusé des dégâts difficilement réversibles. En Norvège le pourcentage des immigrés est de l'ordre d'environ 10% de la population et s'est accompagné comme partout d'une islamisation grandissante et d'une criminalité et insécurité confirmées par tous les rapports ministériels et de police judiciaire.

Dérèglementée, moléculaire, individuelle et collective cette immigration, non intégrée et communantarisée a été globalement assistée, tout en demeurant hostile aux pays d'accueil. Sa présence et ses droits ont été justifiés en termes d'humanisme et de solidarisme social par les élites « de progrès » des pays d'immigration.

Au regard sociologique, cette vague a secoué en profondeur les équilibres démographiques, culturels et religieux en Occident et en Europe.

Working Paper - L'EUROPE, LE RETOUR DES NATIONS ET LES MÉTAMORPHOSES DU MONDE

Working Paper - L’EUROPE ET LA GÉOPOLITIQUE DE LA CULTURE

« Universités de l’Europe » Un réseau stratégique à l’échelle globale
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
9/2/2011

Introduction

La réponse de l'Europe aux multiples défis de la scène mondiale repose sur son esprit de combat, sur le combat qu'elle mènera pour la liberté de l'esprit, de la connaissance et du savoir. Le projet de mise en chantier d’un réseau « d’Universités de l’Europe » à l'échelle
globale constituera ainsi sa réponse existentielle à un défi de survie.

Working Paper - LE GOLFE, LE GRAND MOYEN-ORIENT ET LA « BALANCE » MONDIALE

Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
20/12/2010

 

 

TABLE DES MATIÈRES

Working Paper - “L'EUROPE ET L'ALLEMAGNE DANS UN MONDE MULTIPOLAIRE”. LE CHANCELIER ADENAUER, LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE ET LA RÉCONCILIATION FRANCO-ALLEMANDE

Ouverture solennelle de l'année académique
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
14/11/2010

Working Paper - LES TRAITÉS DE ROME ET LE CONGRÈS DE VIENNE

Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
11/11/2010

Si l’histoire de l’Europe s’identifie à la realpolitik, l’antihistoire du continent européen est marquée par la rhétorique d’une Sainte-Alliance des vaincus. Cette antihistoire s’étale de la déclaration Schuman et des traités de Rome à nos jours. Elle est présentée comme une révolution diplomatique et politique au bout de laquelle l’intergouvernemental se convertirait en communautaire, l’intégrationnisme en fédéralisme, et la politique en dépolitisation et, sur le plan philosophique, le kratos en ethos, l’affrontement violent en conciliation, négociation et compromis. Avec la guerre en Irak, la surprise de cette impossible conversion conceptuelle et, en même temps, la rupture de l’unité morale de l’Occident marquèrent le retour à la politique de force, à la Weltpolitik de la puissance et à la géopolitique de l’intimidation. Il s’agit d’un tournant majeur invoquant un défi régional au nom de la doctrine de l’action préemptive. Face à l’invasion américaine, la réaction européenne fut la division, puis l’isolement de l’Europe. Aux yeux du monde, la Prachtbericht de la politique du non-engagement et du non-alignement de la France trouva son expression la plus brillante dans l’intervention de Dominique de Villepin au Conseil de sécurité de l’ONU, s’opposant à la résolution 1559 avec des arguments qui mettaient en valeur l’incompatibilité des visions et des intérêts entre l’Europe continentale et l’Amérique.

Working Paper - L'EUROPE AU POINT D'ÉQUILIBRE

Entre conjoncture interne et conjoncture internationale
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
27/9/2010

TABLE DES MATIÈRES

Syndicate content